Discopathie dégénérative

Présentation

La discopathie dégénérative, ou DDD (degenerative disc disease), survient chez de nombreuses personnes dans le cadre du processus normal de vieillissement. Elle est parfois appelée arthrite du dos. La condition entraîne des changements dans les disques spinaux. Ces derniers sont compressibles, et agissent comme des amortisseurs/stabilisateurs entre les vertèbres. Avec l'âge, les disques peuvent perdre leur contenu en eau, ce qui les rend moins souples et plus tassés. Avec le temps, ils peuvent développer de petites déchirures dans la couche externe (anneau), ce qui peut causer de la douleur ou permettre à la couche gélatineuse interne (noyau) de protruer vers l'extérieur. C'est ce qu'on appelle la hernie discale. Cette dernière peut provoquer une pression sur la moelle épinière et / ou des nerfs.

Symptômes

Le symptôme le plus commun de la discopathie dégénérative est la douleur au bas du dos qui peut irradier vers le haut des cuisses. Les douleurs matinales sont généralement décrites comme une raideur dans le bas du dos. La condition peut se produire n'importe où le long de la colonne vertébrale, mais elle est plus commune dans le cou (cervicales) et le bas du dos (lombaires). La douleur dans le cou ou le bas du dos est généralement aggravée par certaines activités ou la station assise prolongée ou debout. Il peut y avoir des épisodes de douleur intense, d'une durée de quelques jours à plusieurs mois, avec des périodes de rémission douloureuse partielle ou totale, la douleur est souvent chronique. Il est important de noter que beaucoup de gens ne réalisent pas qu'ils ont des troubles dégénératifs, car ceux-ci n'entraînent souvent aucune douleur.

Causes

La discopathie dégénérative est typiquement due à l'usure normale qui se produit dans les disques lorsque la personne vieillit. Cependant, elle peut parfois être causée par un traumatisme ou par le port répété de charges lourdes. Le disque affecté s'amincit et perd sa capacité d'amortissement. Certains facteurs tels que le tabagisme, l'obésité et des facteurs héréditaires peuvent également conduire à une dégénérescence avancée et précoce.

Résumé

Les discopathies dégénératives provoquent des douleurs au bas du dos chez la plupart des gens à un moment donné de leur vie. Les symptômes disparaissent généralement d'eux-mêmes, parfois, les médicaments et les traitements non opératoires (physiothérapie) sont nécessaires. La chirurgie est réservée pour ceux dont les symptômes ne s'améliorent pas.