L'ostéoporose

Présentation

L'ostéoporose est une affection dans laquelle les os perdent leur densité et deviennent plus poreux et fragiles. La condition peut survenir chez n'importe qui, mais elle est beaucoup plus fréquente chez les femmes plus âgées, surtout après la ménopause. La diminution de la résistance des os liée à l'ostéoporose se manifeste surtout dans la colonne vertébrale et les hanches.

Symptômes

L'ostéoporose en soi ne cause pas de douleur et beaucoup de gens ne savent pas qu'ils en souffrent, jusqu'à ce que la maladie ait progressé à un point qui a gravement affaibli les vertèbres. Dans certains cas, comme la densité de la colonne vertébrale diminue, les vertèbres peuvent perdre leur hauteur normale. Lorsque cette perte survient, la partie antérieure des vertèbres est généralement plus affectée, provoquant une posture inclinée vers l'avant (cyphose) qui va parfois causer des maux de dos. Que la posture soit affectée ou non, le principal risque de l'ostéoporose est la fracture vertébrale. Lorsque cela arrive, les patients relatent souvent l'apparition soudaine d'une douleur vive au site de fracture. Un traumatisme léger, le port de charges mêmes légères ou même un éternuement peuvent être suffisants pour provoquer une fracture des vertèbres affaiblies.

Causes

L'os est constamment remodelé, et l'ostéoporose résulte d'une réduction de la densité minérale osseuse lors du renouvellement osseux. Le calcium aide à renforcer les os et la vitamine D aide les os à absorber et à retenir ce calcium. Une carence de l'une de ces substances peut ralentir le taux de renouvellement de l'os, au point que les os deviennent poreux et cassants. L'oestrogène affecte également la vitesse à laquelle l'os se renouvelle, et les femmes ménopausées y sont particulièrement exposées. Les autres facteurs qui peuvent augmenter le risque d'ostéoporose incluent un manque d'exercice, l'abus d'alcool, certains médicaments (corticoïdes) et le tabagisme.

Résumé

Heureusement, l'ostéoporose peut être évitée avec des mesures préventives et répond bien au traitement lors d'un diagnostic précoce. La prévention implique généralement un apport adéquat en calcium et vitamine D, l'exercice régulier, tout en limitant la consommation d'alcool et en arrêtant de fumer. Le traitement implique des mesures similaires, souvent en conjonction avec un traitement chirurgical pour les fractures (kyphoplasties ou vertébroplasties dans les cas plus simples).