Hernie discale lombaire

Présentation

Une hernie discale lombaire, ou radiculopathie lombaire, se produit lorsque le disque entre deux vertèbres est endommagé, par l'usure ou par un traumatisme. Du matériel discal fait alors saillie dans le canal vertébral et peut éventuellement provoquer des symptômes au contact de nerfs rachidiens ou de la moëlle épinière. La sciatique (abréviation de névralgie sciatique ou douleur du nerf sciatique) est la conséquence, la hernie discale est la cause.

Symptômes

En général, la pression sur un nerf spinal à partir d'une hernie lombaire provoque une gêne dans l'une ou l'autre des jambes, souvent jusqu'à la cheville ou au pied. La douleur peut être associée à une faiblesse et / ou un engourdissement de la jambe ou du pied. Dans les cas graves, on peut retrouver une anesthésie du membre, une paralysie ou des troubles urinaires ou génitaux (syndrome de la queue de cheval). Il s’agit alors d’une urgence chirurgicale.

Causes

Les hernies discales lombaires sont le plus souvent causées par la dégénérescence due au processus normal de vieillissement. De petites déchirures dans la couche extérieure du disque (anneau) peuvent se développer et s'agrandir au fil du temps permettant à la couche gélatineuse interne (noyau) de sortir vers l'extérieur, causant une pression sur la moelle épinière et/ou les nerfs. Parfois, un traumatisme ou un épisode de levage lourd provoque la rupture soudaine du disque entraînant les symptômes.

Résumé

Dans la majorité des cas, le repos et le traitement médical (antalgiques, anti-inflammatoire, etc.) aboutissent à une guérison spontanée. Lorsque ces traitements sont efficaces, la douleur à la jambe tend à disparaître d'abord et l'amélioration de la faiblesse ou de l'engourdissement peut perdurer.

Dans les cas de déficit moteur et sensitif, ou de persistance de la douleur, la chirurgie est proposée. L’intervention généralement proposée est la microdiscectomie, ou ablation de la hernie discale éventuellement associée au curetage du disque sous-jacent.